zurück

Faites des étincelles : avec le dressage par électroérosion des meules diamant 2019-09-03

Vers l'aperçu

La qualité du dressage des meules diamant à liant métallique a une influence déterminante sur leur capacité abrasive et leur durée de vie. Avec les procédés de dressage mécaniques, les grains de diamant perdent une partie de leur pouvoir coupant et peuvent se casser facilement. Le dégagement des grains n'est alors pas suffisant pour pouvoir utiliser la meule à liant métallique à son point de fonctionnement optimal. En revanche, l'électroérosion sans contact préserve la structure et l'adhérence des grains de diamant. Le spécialiste allemand de l'affûtage VOLLMER a équipé sa machine d'érosion par fil VPulse 500 de fonctions supplémentaires pour le dressage par électroérosion des meules diamant. Autre avantage de la technologie VOLLMER : grâce à l'utilisation d'un liquide diélectrique à base d'hydrocarbure, les systèmes de serrage porte- meules sont protégés de la corrosion.

« Les meules diamant à liant métallique n'enregistrent pas seulement un succès croissant dans le domaine de l'usinage des outils. Le dressage par électroérosion est idéal pour augmenter leur capacité abrasive et leur durée de vie », explique Stefan Brand, directeur général du groupe VOLLMER. « Au salon EMO 2019, à Hanovre, nous montrerons pour la première fois comment fonctionne le dressage par érosion des meules avec notre machine d'électroérosion par fil VPulse 500. »

Le dressage mécanique a des inconvénients
L'objectif consiste à obtenir des performances maximales lors de l'utilisation des meules à liant métallique. Pendant longtemps, il était impossible de les utiliser à leur point de fonctionnement le plus efficace. Ceci est dû, entre autres, au fait que la qualité de conditionnement du revêtement abrasif lors de la fabrication ou du profilage de finition n'était pas optimale. Il était donc souvent nécessaire de recourir à des procédés de dressage mécaniques. Ces derniers présentent cependant des inconvénients majeurs : ils ne permettent pas, par exemple, d'obtenir un dégagement suffisant des grains pour éviter un échauffement lors de l'affûtage et de garantir un revêtement ayant une acuité de coupe nécessaire. Et ce, alors que le liant métallique devrait précisément procurer cet avantage en assurant une forte adhérence des grains. Par ailleurs, les forces générées lors du dressage mécanique compromettent la précision du contour de meule et impliquent des contrôles coûteux.

Dégagement des grains élevé et contours précis
Pour la première fois, VOLLMER proposera au salon EMO de Hanovre, sur la machine d'électroérosion par fil VPulse 500, la fonction nécessaire au profilage des meules à liant métallique. Grâce à une technologie spéciale et des paramètres d'érosion développés par l'entreprise elle-même, le constructeur allemand est parvenu à mettre au point une solution tout en un. Le processus d'érosion, parfaitement adapté, permet d’enlever le liant métallique tout autour du grain de diamant non conducteur. Il procure ainsi une topographie de revêtement abrasif optimale. Les avantages concrets : dégagement élevé des grains, préservation des grains de diamant lors de la fabrication et forte adhérence des grains. En fonction du liant et de la granulométrie, la précision de contour atteinte se situe à +/- deux micromètres.

Érosion et protection contre la corrosion combinées
Contrairement à d’autres procédés d'électroérosion, la VPulse 500 fait appel à un liquide diélectrique à base d'hydrocarbure. Une protection spéciale pour les systèmes de serrage porte-meules, particulièrement sensibles, n'est donc ici pas nécessaire. Grâce à la cinématique à cinq axes, la VPulse 500 assure automatiquement la mesure et l'érosion de chaque meule diamant. Le fil d'érosion fin permet également d'obtenir en un seul serrage des géométries complexes sur les meules. Des tests internes réalisés chez VOLLMER avec la VPulse 500 ont révélé une augmentation significative de la durée de vie des meules à liant métallique en comparaison avec les procédés de dressage mécaniques. En outre, la capacité abrasive est nettement plus élevée grâce à la structure poreuse de la meule et au dégagement des grains. Avec la VPulse 500, les utilisateurs peuvent programmer librement le dressage des meules.

« Les clients ont la possibilité d'équiper la VPulse 500 de quatre systèmes différents de chargeurs de pièces à usiner. Ainsi, il est possible d'usiner jusqu'à 68 trains de meules en automatique sans opérateurs, 24 h sur 24 », explique Stefan Brand. « Et ce, qu'il s'agisse de la fabrication ou de  reprofilage de finition des meules diamant. »

Votre interlocuteur

Vous avez des questions concernant VOLLMER? Vous souhaitez recevoir plus d'informations sur nos produits ou une offre personnalisée? N'hésitez pas à nous appeler!
Téléphone +33 296 390904
Adresse VOLLMER FRANCE S.A.R.L.
23 Boulevard de Preval,
Z.I. de Quévert
22100 Dinan